Étape 1 – « J’aime quand un plan se déroule sans accroc … » (22,5km)

Scroll down to content

Comme le disait Hannibal dans la série « L’agence tout risque » – pour ceux qui ne sont pas trop jeunes pour connaître – « J’aime quand un plan se déroule sans accroc ».

Eh bien aujourd’hui, c’est exactement ce qui ne s’est pas passé !

Après notre pause autoroutière à Châlons-en-Champagne, nous avons quitté le camping vers 8h00 comme prévu 9h50 pour arriver à notre premier camping cyclo-touristique de Vouvray (on ne l’a pas goûté encore, le Vouvray j’veux dire, mais cela ne saurait tarder si on veut que Juju s’endorme avant 23h !) à 12h30 16h00.

Nous avons installé le campement, vidé la voiture et nous nous sommes séparés Émilie et moi pour vaquer chacun à nos obligations du jour : pour Émilie – sans intention sexiste de ma part – s’occuper des enfants et pour moi, conduire la voiture chez Jean-Michel, un nouvel ami appartenant à l’association « Cyclo-camping » international et revenir en vélo.

Ah oui, j’oubliais, je vous avais promis une photographie de notre chargement qui est comme nous l’avions prévu ultra-light pas light ! Spécial dédicace à la belle famille qui se repose à Hyères. Il y en avait partout ! Reste à tout charger sur les vélos demain matin.

C’est promis, tout tiendra sur les vélos ! (En tout cas, on espère)
À l’intérieur de cette remorque, reposent deux instruments de torture ultra sophistiqués : deux vélos.
Et un, et deux, et trois poulettes !

Bien évidemment, pour Émilie, c’était fingers in the nose, personne n’était fatigué !

Émilie, reviens !

En ce qui me concerne, j’étais certain d’être bien accueilli par Jean-Michel, Valérie et leur fille Raphaëlle mais pas à ce point. Je profite de cet article pour les remercier une nouvelle fois. Non seulement il nous ont permis de garer voiture et remorque chez eux jusqu’à notre retour mais après avoir bu un verre et profiter des multiples expériences d’accueil cyclo de la famille, Jean-Michel, soucieux de me permettre de prêter main forte à Madame SABATINI, m’a conduit jusqu’à Savonnières, à mi-chemin de mon retour vers le camping ! Une famille formidable que voici :

Une famille formidable.

Sur cette belle rencontre, il faut maintenant aller se coucher, demain, les choses sérieuses commencent. Merci à tous les amis et membres de la famille qui nous suivent sur le blog, ça fait chaud au cœur.

Terminons par la petite citation du jour – elle est de Johann Wolfang Von Goethe :

« Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs : un pour donner, l’autre pour recevoir. »

4 Replies to “Étape 1 – « J’aime quand un plan se déroule sans accroc … » (22,5km)”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :