Jour 21 – Ars-en-Ré – Dompierre-sur-Mer – 47 km (528,7km)

Scroll down to content

Ce matin, il faut nettoyer le VVF dans lequel nous avons passé la semaine, faire rentrer dans les sacoches tout ce qui a été éparpillé dans l’appartement, charger les vélos puis partir. Départ prévu à 9h00.

Afin de réussir à tout faire dans les temps, nous je me lève à 6h00 et attaque les préparatifs ; j’avais prévu de mettre en place toutes les sacoches avant de commencer le nettoyage mais il pleut des cordes lorsque je mets le nez dehors ! Pas cool pour notre reprise … Pourtant, quelques minutes avant de sortir le museau, la météo annonçait une journée couverte mais pas de pluie. Emilie me rejoint vers 6h45 et nous nous activons ( Emilie (droit de réponse)) : je me serais bien levée plus tôt mais Juliette n’était pas d’accord alors il a fallu attendre qu’elle se rendorme – Fabrice (droit de réponse) : Elle a bon dos Juju…)

Nous réussirons finalement à quitter Ars-en-Ré, le VVF et nos voisins très sympathiques (surtout Alban dixit Louise !) à 10h00 avec un ciel couvert mais déjà de beaux espaces bien bleus et ensoleillés.

Quatre heures pour tout boucler, pas très efficace tout ça ! Ce n’est pas grave, nous nous mettons en route et décidons de prendre la piste cyclable qui longe l’océan en passant par Saint-Martin-de-Ré. Quel bon choix ! Les couleurs sont magnifiques et c’est un réel plaisir de rouler avec cette lumière. Nous avons du mal à quitter l’île, tellement de mal qu’Emilie chute même volontairement (non, je plaisante) lors d’un démarrage – quelques égratignures, un rétro cassé mais pas de gros bobos. Nous pique-niquerons à La Flotte afin de faire durer le plaisir. Une heure tout de même repas, aire de jeux et photos comprises.

La séparation avec notre île préférée (entre nous, c’est la seule que nous ayons visitée mais elle est tellement belle) nous arrache le cœur. Tout est prétexte à traîner : une photo par ci, une photo par là, un cycliste, puis deux puis trois étonnés par notre convoi exceptionnel avec qui nous nous arrêtons et discutons quelques minutes… Ce n’est qu’aux alentours de 13h30 que nous traversons le pont direction La Rochelle que nous atteignons vers 14h30 après avoir fait quelques courses pour le soir et le petit-déjeuner. Nous traversons le centre de La Rochelle à la recherche de la Vélodyssée et longeons le canal de Rompsay ou canal de Marans, une petite rivière qui s’écoule vers Dompierre-sur-Mer sur laquelle se multiplient les canoës. Une piste agréable en faux plat montant pendant un petit moment mais bien chouette.

Nous avons décidé de faire environ 43 km pour rejoindre un camping qui a l’air sympa. Pas de piscine ou de toboggans extravagants mais un « camping avec des vrais campeurs » comme annoncé sur le site internet. Nous arrivons au camping après 47 km même pas fatigués et constatons que pas moins de deux familles à vélo sont déjà installées. Une troisième, anglaise, arrivera quelques dizaines de minutes plus tard. On papote entre adultes, on discute vélo bien entendu, camping vers le nord, vers le sud et les enfants jouent ensemble, en anglais, en français et en yaourt, … c’est une super soirée pour tout le monde. Un camping tout simple mais que nous n’oublierons pas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :