Jours 25 et 26 – Jard & Jard-sur-Mer – Brem-sur-Mer – 47 km (665,7km)

Scroll down to content

Au moment où j’écris ces quelques lignes, nous avons d’ores-et-déjà regagné notre maison en dur ! Eh oui, il faut bien rentrer un jour… On roulera plus longtemps la prochaine fois …

Comme je vous le disais il y a bien longtemps maintenant, nous avons été accueillis très chaleureusement au camping de Jard-sur-Mer mais avant d’y arriver, nous avons été témoin d’une scène aussi sympathique que cocasse !

Anecdote : à notre arrivée à Jard-sur-Mer, nous ne savions pas bien où nous étions à vrai dire ; nous n’avions rencontré aucun panneau d’entrée d’agglomération et nous n’avions repéré aucun indice pouvant nous laisser penser que nous étions arrivés ou presque à destination. Nous nous arrêtons donc le long d’un terrain de boules où semble se dérouler un tournoi ou tout du moins une partie entre amis et nous interrogeons un homme qui attend son tour. De suite, très sympathique, il nous confirme que nous sommes bien arrivés à Jard-sur-Mer et commence à nous indiquer la route à prendre pour aller jusqu’à notre camping lorsqu’il est interrompu par un second joueur qui lui coupe littéralement le sifflet pour nous guider jusqu’à destination. Ils sont très sympathiques tous les deux et loin de moi l’idée d’une quelconque moquerie mais nous avons eu peur qu’ils ne se prennent le bec à cause de nous. Les deux se coupent mutuellement la parole et élèvent la voix pour nous indiquer le même chemin mais le deuxième participant (dans l’ordre d’apparition) insistait en disant au premier qu’il faisait erreur. Nous assistions à une scène digne d’un Funès, c’était génial !! Ils se disputaient au sujet de la route à prendre et, au final, nous avions compris les indications de l’un et de l’autre – elles étaient identiques – et nous n’osions dire un mot. Nous avons finalement réussi à reprendre la route au bout de quelques minutes.

Les indications nous ont menés tout droit au camping « La Ventouse » qui tient son nom (…) et en quelques minutes la sympathique réceptionniste nous attribuait un emplacement et appelait David qui, après avoir chargé nos deux grandes filles sur sa voiturette de golf, nous a guidés vers notre emplacement puis apporté table et chaises pour que nous soyons bien installés. Le grand luxe ! Un emplacement au milieu d’une forêt de pins, face aux sanitaires, à deux pas de l’aire de jeux pour les enfants et de la piscine. Tout a été parfait. Nous avons découvert une très chouette station balnéaire, à taille humaine, possédant un superbe marché trois fois par semaine et des bâtiments d’une hauteur raisonnable, loin de des stations bétonnées telles que Saint Jean de Monts ou Les Sables-d’Olonne.

Nous avons vraiment été séduits et avons apprécié ce très chouette endroit. Nous avons profité de la piscine, les filles ont fait du poney et, le second jour, ayant oublié l’heure des marées, nous sommes arrivés à la plage à marée basse – tant pis nous décidions de revenir le soir-même. Dîner et douche achevés, nous nous rendons comme convenu à la plage pour peut-être assister à notre premier coucher de soleil et mettre les pieds dans l’eau. Ce ne sera pas les pieds mais tout le corps qui sera trempé ! En effet, nous jouions tranquillement dans les vaguelettes en bord de plage quand, dos à la mer, nous avons été surpris par une « énorme » vague qui a recouvert Juju de la tête aux pieds de sable et d’eau et toute la petite tribu dans une moindre mesure. Quelle rigolade ! Nous emballons la benjamine dans un T-shirt de Elsa qui trainait dans la charrette et dans ma polaire puis nous regagnons notre campement où … nous prendrons une seconde douche !

Après une bonne nuit et une photo souvenir avec nos sympathiques voisins, Patrick, son épouse et son fils, nous repartons pour ce qui sera notre dernière étape …

Nous avons pu observer de magnifiques paysages en amont des Sables-d’Olonne, à château d’Olonne précisément. Jugez par vous-mêmes.

Après un pique-nique sur la plage des Sables, nous reprenons la route qui nous mènera au camping l’Océan ; un camping au sein duquel Elsa espérait plus que tout pouvoir terminer les vacances. Son espoir fut vain – à notre arrivée, le camping était complet jusqu’à la fin du mois d’août. Après de chaudes larmes versées par Elsa, nous reprenons nos esprits et recherchons un autre camping. Ce sera chose faite au bout de quelques minutes et les filles ne seront pas déçues ! Waouh, ça a l’air encore mieux que l’Océan …

2 Replies to “Jours 25 et 26 – Jard & Jard-sur-Mer – Brem-sur-Mer – 47 km (665,7km)”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :